« Le cerveau des rayés »- En mode test rigolo, vois si tu te sens concerné !

30.00

 

 

 

A télécharger, imprimer et plastifier en mode DIY !

 

Pour les adultes et les enfants à partir de 8 ans. Idéal pour les accompagnants.

 

Sur cette planche, tu vas trouver des phrases. Chacune illustre un trait de fonctionnement, ici plutôt cérébral, des personnes dites « atypiques », appelées les « Rayés ».

 

Par exemple :

 

« j’ai besoin de diversité, de défis et de nouveauté parce que l’ennui est mon pire ennemi » ou encore « j’ai tendance à métapenser : j’observe et je critique mes pensées et mes actions en même temps que je les vis (et aussi avant et après ! ) ».

 

Le jeu est de cocher les cases qui te correspondent et de te servir de cette base pour réfléchir sur toi-même, mieux te comprendre et peut-être mieux t’aimer comme tu es, qu’en dis- tu 🤔 😊  !? 

 

In Stock ND

REMARQUE IMPORTANTE

Attention, cette planche n’a aucune valeur scientifique, ni psychologique ! Elle ne prétend pas donner une définition de ce qu’est ou n’est pas une personne à haut potentiel, hyperactive, hypersensible etc. (tous regroupés sous l’appellation des « Rayés »). Elle ne remplace en aucun cas les tests et les accompagnements des professionnels. Cette planche est à prendre comme un jeu et comme une piste de réflexion sur des comportements qui te parlent de toi, ou pas ! A faire donc avec légèreté, humour et distance !

NOTE POUR LES PROFESSIONNELS DE L’ACCOMPAGNEMENT

Vous l’aurez compris, ces planches ne servent en aucun cas à faire un « diagnostic » des personnes que vous accompagnez. Elles peuvent vous permettre en revanche d’avoir des indications sur leurs manières de fonctionner et surtout, surtout, de servir de supports de communication dans le cadre de vos accompagnements !

Bonnes expériences !

Pour compléter et avoir des pistes sur ton fonctionnement global, tu peux aussi jouer avec « La sensibilité des Rayés » et « Le corps des Rayés » (planches en cours de réalisation).

Peut-être que tu vas te reconnaître dans plusieurs de ces phrases et donc que tu vas cocher plusieurs cases. Peut-être même beaucoup ! Si c’est le cas, nous sommes presque sûrs que tu vas te dire : « oui mais c’est normal, cela concerne tout le monde, tout le monde est comme ça ! ». Eh bien sache que tu as raison….et tort à la fois ! Oui, tout le monde est comme ça mais plus ou moins ! Et toute la différence est dans ce « plus ou moins ». Ce qui change est la fréquence et l’intensité avec laquelle tu vis ou ressens ces affirmations-là. Alors avant de cocher la case, demande-toi si tu te sens concerné par la phrase totalement, un peu, ou presque pas et cela te donnera une indication de plus sur toi même. Les personnes qui ne fonctionnent pas comme des rayés pourront cocher certaines cases, mais moins que les rayés d’une part, et en ne se sentant concernés qu’un peu et juste de temps en temps, dans certaines situations bien spécifiques d’autre part. Les rayés en revanche pourront avoir l’impression que ces phrases les décrivent complètement, intimement et tout le temps, cela pourra même les étonner voire les secouer un peu…

Autre cas de figure : quoique bien rayés, tu ne te reconnais pas tellement dans de nombreuses affirmations. Cela peut signifier que tu as appris à vivre en bonne harmonie avec ton atypisme. Tu as sans doute pu évoluer dans un environnement qui te correspond vraiment et, par conséquent, les manières de fonctionner décrites ici sont moins intenses pour toi maintenant, ton cerveau est plus apaisé par exemple ou tu as trouvé des amis avec lesquels tu communiques facilement etc.

MAIS QUI SONT CES RAYÉS ?

Nous profitons de cette planche pour te donner notre positionnement (qui n’engage que nous bien sur) sur les « diagnostics » et les définitions. Le terme de «diagnostic » est ici entre guillemets car il est étrange… Rappelons que le haut potentiel et les autres profils mentionnés, y compris l’autisme, ne sont pas des maladies ! Ce sont des formes de structures cognitives et émotionnelles (entre autres), un autre rapport au monde, qui peut être (très) difficile à vivre mais ne sont pas pathologiques ! Les spécialistes appellent cela la neuro-diversité.

Alors quel type de rayé suis-je ? Surdoué, zèbre, hypersensible, autiste, multipotentiel, hyperactif, philo-cognitif, neuro-typique ? Et pourquoi pas plusieurs de ces choses là ? Il nous semble essentiel, dans de nombreux cas, d’avoir un « diagnostic »/bilan officiel, réalisé par un professionnel, sur notre manière de fonctionner, en particulier quand nous souffrons ou nous sentons en décalage.

Si la manière de faire ces bilans est discutable, car pas toujours adaptée (oui nous parlons des tests de QI par exemple), un bon professionnel saura quand même en faire quelque chose de bénéfique pour toi. Il s’agira surtout de t’aider à te comprendre toi-même, prendre confiance en toi et en ta manière de fonctionner, aussi différente soit-elle, pour que tu oses faire des choix qui te correspondent dans ta vie : choisir tes amis, tes activités, ton métier, ton lieu de vie… en te respectant ! C’EST ESSENTIEL QUE TU SACHES QUE TES ÉMOTIONS, TON CERVEAU ET TON CORPS NE FONCTIONNENT PEUT-ÊTRE PAS COMME  LA MAJORITÉ DES GENS ET QUE C’EST TRÈS BIEN AINSI !

Cela étant dit, il nous semble aussi important de ne pas rester figé dans une étiquette de surdoué, hypersensible ou autre. D’abord parce que personne à ce jour ne peut dire exactement qu’un surdoué c’est ça ou qu’un autiste (nous parlons des autistes asperger mais pas que) fonctionne exactement comme cela. Cette difficulté rencontrée par les spécialistes de donner des définitions précises et de faire le tour des caractéristiques de tel ou tel profil nous donne envie de te dire quelque chose : tu es tellement plus que l’étiquette que l’on pourrait te donner ! Tu es toi, une personne unique ! D’ailleurs, TOI est probablement un mélange de plusieurs profils décrits dans ces planches. Chez Et concrètement ? nous nous sommes amusés à illustrer différents profils avec des animaux : les zèbres pourraient être les haut-potentiels, c’est souvent comme ça qu’on les appelle d’ailleurs, mais sur Et concrètement ?, tu peux voir que tous les animaux sont rayés parce que justement, ils peuvent tous être zèbres ! Les lémuriens pourraient représenter le côté hypersensible, les hiboux le côté autiste, les kangourous le côté hyperactif, les poulpes le côté multipotentiel. Si nous avons pensé à regrouper des affirmations par animaux, vous remarquerez qu’il n’y a pas de frontières entre eux, parce que nous pensons justement (et notre pensée s’appuie sur les propos de nombreux professionnels, chercheurs, auteurs) que dans la réalité, il n’y a pas de frontières bien délimitées entre les différents profils : telle personne à haut-potentiel pourra avoir des traits autistiques, telle autre pourra être également hyperactive, une personne hypersensible pourra aussi avoir un trouble déficitaire de l’attention etc. D’où la difficulté des spécialistes à définir les profils, à les repérer et à les comprendre ! En résumé, tu es plus qu’un nom de profil, essaye donc de ne pas vouloir te définir exactement, sois-toi même et sois sûr .e que tu es très bien comme tu es ! Comprends aussi qu’à chaque manière de fonctionner il y a des choses agréables et d’autres désagréables et grandis toujours sur le chemin du respect de toi !